Comment y aller ?

Il existe plusieurs solutions pour aller en Ecosse : par bateau, par avion ou par route via le tunnel sous la Manche. Nous habitons en Normandie, tout proche d’une gare maritime assurant la liaison vers l’Angleterre. Et pour autant nous avons pris la décision de traverser la Manche à Calais. Le ferry étant beaucoup plus rapide (1h30 de traversée) et moins cher, y compris en comptant l’essence et le péage depuis chez nous.

La traversée de l’Angleterre est longue mais sans péage. Par contre, on y voit beaucoup de radars sur les autoroutes. Petite astuce utile : nous avons imprimé et collé une étiquette sur notre tableau de bord avec la conversion des miles en km/h. Nous pouvions ainsi respecter les limitations de vitesse sans problème.

Sur place, le coût de l’essence équivaut à peu de chose près au prix en France, sauf sur l’île de Skye où c’est un peu plus cher. Pas de péage en vue non plus. La conduite à gauche n’est pas très perturbante, on s’habitue très vite, de même avec les passing places sur les petites routes qui permettent de s’arrêter sur le côté pour laisser passer le véhicule en face.

Comment se déplacer ?

Vous l’aurez compris, nous avons fait le choix de partir en roadtrip avec notre 4×4 équipé et aménagé pour dormir en bivouac. Pas besoin de louer un véhicule sur place. Si nous devions conseiller un mode de déplacement, nous aurions certainement pris un van. Bon compromis entre le camping et le camping-car. Ces derniers étant beaucoup trop larges et pouvant vous mettre en difficulté sur les toutes petites routes (notamment dans le nord des Highlands et sur Skye).

Quel budget ?

Notre voyage en Ecosse ne nous a pas coûté grand chose pour un séjour de 2 semaines. Voici nos principales dépenses :

  • Transport : 550€ . Plus gros poste de dépense, il comprend le péage en France, l’essence, les traversées en ferry, le parking et les transports en commun dans les villes.
  • Camping : 170 €. Nous passions une nuit sur 2 ou 3 en camping pour avoir accès aux sanitaires. Ce qui gonfle la facture c’est une nuit en Airbnb à Edimbourg (45€).
  • Visites : 76€. Nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour visiter tous les musées et châteaux du pays mais ce budget comprend la visite de plusieurs châteaux, musées et distillerie.
  • Repas : 120€. Quelques restos, des bières et des cafés principalement
  • Courses : 60€. L’avantage d’être en bivouac, c’est que nous cuisinons beaucoup nous même. Nous avions également rapporté quelques provisions de France avec nous.
  • Au total, le voyage nous aura coûté moins de 500€ / personne, soit 1000€. A cela s’ajoute quelques souvenirs comme de bonnes bouteilles de whisky of course ! Nous avions fait des estimations avant de partir. En louant un véhicule sur place ainsi que des hébergements en itinérance, le voyage nous aurait coûté 4 fois plus cher. D’où l’intérêt de louer un véhicule dans lequel on peut dormir ! Sans compter le fait que les hébergements sont rares et très souvent complets des mois à l’avance. Incompatible avec notre mode de voyage.

Quand y aller?

Old Man of Storr, Skye, Ecosse
Old Man of Storr, Skye, Ecosse

Pour éviter la foule de touristes et les midges (sorte de mini-moustique féroce décrit sur les blogs comme une calamité), nous avons opté pour le mois de Septembre. Niveau météo, nous n’avons pas été très chanceux. Nous avons eu de la pluie presque tous les jours et les températures étaient assez fraîches. Au max, nous avons eu 20°c lors d’une journée exceptionnelle dans le Nord. Par contre, une nuit, la température est descendue à 6°c. En tente, il ne faut pas moins !

Nous étions tout à fait conscients de la réalité de ce climat typique et avons composé avec. L’avantage c’est que la pluie ne dure pas et que le climat change vraiment d’une heure à une autre. Et quand, on voit les photos, on se rend compte que la lumière Écossaise n’a pas son pareil.

Glen Etive, Ecosse

Finalement, concernant les touristes et les midges, notre choix s’est avéré tout à fait judicieux ! Aucun des deux ne nous aura importuné.

Top des Applications

Pour préparer notre voyage depuis chez nous, nous utilisons différentes applications.

Pour trouver un spot : Si comme nous, vous voyagez en bivouac, vous devez connaître les applications suivantes : Park 4 Night et I Overlander. Elles permettent de trouver assez rapidement un endroit pour vous poser pour la nuit. Elles recensent aussi bien les campings que les aires de camping-cars ou les petites pépites cachées dans la forêt. Nous avons utilisé ces applis presque tous les jours et à part une fois à Glenfinnan, nous n’avons jamais eu à partager le spot avec d’autres voyageurs. Mais nous sommes conscients que ce genre d’appli à des inconvénients comme le fait de rendre populaire de merveilleux spots et la probabilité de retrouver d’autres voyageurs à ces emplacements. Et après tout, l’esprit bivouac n’est-il pas de chercher l’emplacement unique et rêvé ?

Pour suivre des traces : Avec notre 4×4, l’avantage c’est qu’on peut rouler (presque partout) alors pour suivre des traces, nos meilleurs amis sont Osmand ou Maps.me. C’est notamment grâce à elles que nous avons trouvé un superbe endroit pour la nuit (que vous ne trouverez jamais sur Park 4 night) ou encore le passage à gué près de la distillerie de GlenLivet. Ce sont aussi nos aides lorsque la piste devient difficile ou qu’elle s’efface pour nous guider sur la direction à suivre.

Pour préparer l’itinéraire : Nous faisons partie des fans du classique Guide du Routard, mais nous lisons aussi pas mal de blogs ou compte-rendus sur des forums. Une fois les points d’intérêts repérés, nous copions les coordonnées GPS de Google Maps vers Osmand, permettant ainsi de dessiner une sorte de road book journalier.

Liste des babioles (in)utiles

Pause pique-nique à Gairloch
Pause pique-nique à Gairloch

Voici une courte liste de nos indispensables pour un séjour en bivouac en Ecosse en Septembre :

Un produit anti-midges, genre citronnelle (même si nous n’en avons pas eu besoin finalement), une bouillotte pour les nuits froides, un manteau imperméable, un sur-pantalon de pluie, une paire de bottes en caoutchouc. Et de quoi se faire des apéros sympathiques le soir après une journée de vadrouille.

Notre to-do list (les incontournables)

Les 8 choses à faire ou à voir en Ecosse selon nous, tout en sachant que nous n’avons pas pu explorer la totalité de ce beau pays…

1# Rouler le long des lochs

2# Visiter un vieux château

3# Déguster du whisky

4# Voir les lieux de tournage d’Harry Potter ou James Bond

5# Boire une bière dans un pub

6# Compter les moutons

7# Marcher sur les plages les plus à l’Ouest de l’Europe

8# Voir les saumons remonter la rivière

Notes pour plus tard…

Les dons : Certains parkings ou emplacements pour dormir en pleine nature sont en paiement libre, sous forme de dons. Nous avons vu plusieurs fois des horodateurs à donation sur des parkings, sans pour autant voir de contrôle. Les écossais sont très respectueux du règlement. Les donations sont très souvent orientées avec un prix, sinon, vous pouvez donner ce que vous voulez.

Ecologie : A notre grande surprise, nous avons (trop) rarement croisé des poubelles dans les sites naturels, notamment sur les parkings de ceux-ci. En voyageant sur la route, il faut donc être vigilants et anticiper la gestion de ces déchets. Ce qui est rassurant, c’est que les sites sont très propres. Preuve que les touristes peuvent respecter la nature.

Voir le compte-rendu de notre voyage en Ecosse :

Partie 1 : Le Centre et l’Est des Highlands

Partie 2 : Le nord des Highlands

Partie 3 : Ile de Skye

Partie 4 : La région des Glen

2 Comments

  1. Bonsoir,
    Merci beaucoup pour cette article. Nous débutons la préparation de notre premier road trip en 4×4 pour l’Ecosse en 2021. Nos contraintes professionnelles nous permettent de partir qu’en juillet ou août et nous serons avec nos 3 enfants ( qui auront 7 et 4 ans lors de ce futur voyage ) . Votre article nous motive encore plus pour ce voyage en famille alors encore merci pour toutes vos informations !!

    1. Bonjour Élise, merci pour ce message.
      Nous avons adoré ce voyage et espérons qu’il en sera de même pour vous.
      Si vous avez des questions, n’hésitez pas 😉

      Alix et Gauthier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *