Si vous avez cliqué sur ce lien, c’est que vous savez déjà à quel point ce sujet est critique sur les Séries 9.

C’est que vous avez déjà eu la goûte de sueur dans le dos en vous demandant dans quel état sont vos rotules.

Et que vous avez déjà vu/entendu des histoires terribles sur des triangles arrachés !!

Bon pas de panique, ça n’arrive pas si souvent que ça, et encore moins si vous le faites en préventif avec des pièces de bonne qualité !

Tous les véhicules ont des qualités et des faiblesses TOUS !
Sur les différents Série 9 (et ses cousins proches, coucou le 4runner !), s’il y en a bien une qui est critique, ce sont les rotules de triangles inférieurs.

Ces rotules portent tout le poids de la roue, de ses périphériques, encaissent tous les chocs et sont sacrément bien exposées aux éléments extérieurs (eau, boue, sel, poussière …).
Le cocktail parfait pour rendre une pièce sensible !

C’est clairement un défaut de conception, qui aura été corrigé sur les générations futures

Sorti de cet intro putaclic dramatique, il ne faut pas oublier que les rotules sont des pièces d’usure (et que donc elles n’ont pas à faire la durée de vie du véhicule), que c’est facile d’accès, peu coûteux (au regard des dégâts occasionnés en cas de casse !), il ne faut donc pas en faire une montagne, et ne pas repousser l’opération en se disant que ça n’arrive qu’aux autres !


Avant de vous lancer, il n’y a qu’un seul point sur lequel être vigilant : la qualité de la pièce.
Ces rotules, vous allez pouvoir les trouver à moins de 20€.
Ce qui, d’après les retours des personnes ayant eu des soucis de casse, en était la cause.
Il est fortement déconseillé de prendre de l’adaptable bas de gamme !

Mais que prendre ?
Les références d’origine Toyota pour les Séries 9 sont :
– droite : 4333039585
– gauche : 4334039465

Vous pouvez les trouver chez Euro4x4parts (liens cliquable sur l’image) :

Rotule – inférieure (droit) (DRL1054) à 125,67 € TTC
Rotule – inférieure (gauche) (DRL1055) à 157,83 € TTC




La concession Toyota à coté de chez moi me demande 400€ les deux… hum …
La même chose (pièces d’origines Toyota) sur Amayama c’est entre 60 et 70€ (selon la période) hors frais de port.
https://www.amayama.com/en/part/toyota/4334039465
Cette solution revient à moins cher, mais attention aux frais de port et surtout à la douane (environ 60€ pour les deux rotules).
Vous avez également Partsouq qui est souvent bien placé niveau prix.

Si vous ne souhaitez pas acheter vos rotules directement chez Toyota (après tout Toyota ne les fabrique pas, et passe bien par un équipementier !) :

Je vous conseille (et ça n’engage que moi !), celles de la marque Optimal, qui me semble être le fournisseur d’origine (ce qu’ils m’ont confirmé par mail).
– droite : G3-878
– gauche : G3-877

Me concernant, j’ai joué la sécurité (et surtout Optimal a répondu à mon mail plusieurs jours après ma commande …) et commandé les pièces badgées Toyota.


Pensez également à commander 8 boulons : 9010510406
Pour ceux qui sont septiques à l’idée de changer les boulons sur cette pièce, je vous invite à lire l’étude à l’adresse suivante :
https://www.mighty90s.com/forums/discussion/89/the-different-lbj-bolts-and-why-its-important-prado-90-series

Commençons les choses sérieuses :

Premier point, les outils :

  • une clé à cliquets avec ses douilles (tout ce qu’il y a de plus standard dans la mécanique auto)
  • un arrache rotule (de bonne qualité, pas comme le mien …)
  • une clé dynamométrique
  • du dégrippant + une brosse métallique
  • et de l’huile de coude !
  • deux clés à molettes et/ou un ensemble de clés plates

Une fois le véhicule levé et sécurisé (au minimum sur chandelles, pas uniquement le cric).
Vous déposez la roue, puis vous enlevez les goupilles qui bloquent les écrous de la rotule de triangle, et de la rotule de direction.

Vous allez devoir démonter les rotules de direction, elles risques de souffrir un peu de l’opération, c’est peut être l’occasion de les changer ?

Ce que nous avons fait nous !
Avec des TRW JTE800 et JTE796

/!\ Si vous changez les rotules de direction, utilisez deux clés pour débloquer le contre écrou (photo de droite), et surtout prenez bien les repères au niveau de la position de l’écrou de serrage.
A la fois avec un pied à coulisse, et en comptant le nombre de tours et/ou filets.
De façon à être sûr de bien la remonter après.

Dans le cas contraire, vous serez bon pour refaire un parallélisme !

Une fois la rotule de direction déboîtée à l’aide de l’extracteur, vous pouvez desserrer les 4 écrous sous la rotule ainsi que celui de l’axe de la rotule, sans les enlever pour autant, mais c’est plus simple à cette étape.

Vous allez pouvoir extraire la rotule de la même façon que vous avez procédé pour celles de direction, mais il va falloir forcer un peu, sur notre véhicule, elles étaient bien “installées”, ça été une vraie bataille, notre extracteur a cassé son axe à plusieurs reprises (obligeant à perdre du temps à chaque fois pour le réparer …).

Pour aider un peu votre extracteur, vous pouvez le soulager en soulevant un peu le moyeu :

Des outils de qualité, des méthodes professionnelles …

Une fois que la rotule a lâché prise (c’est peu de le dire …), vous avez juste à dévisser les 4 boulons, soulever légèrement le moyeu et la sortir.

Comparaison entre l’ancienne et la nouvelle :
Le soufflet a été abîmé lors du démontage, mais elle était en très bon état (valable pour les deux côtés), la graisse était bien présente dans le soufflet, pas de jeu, l’axe n’était pas grippé …

Et c’était celles d’origine avec 212 000 kms au compteur, aucun doute quelles auraient pu faire encore de nombreux kms !
C’est une pièce que l’on change habituellement entre 200k et 250k kms , mais preuve en est, que cette pièce est de bonne qualité.
Donc il serait dommage de faire le pari sur une pièce d’un fabricant inconnu 😉

Le remontage se fait à l’identique mais dans l’autre sens !

Mise en place de la nouvelle rotule de triangle, puis celle de direction :

La partie serrage maintenant (indispensable) et au bon couple avec la clé dynamométrique :

  • Écrou de la rotule de direction : 91 Nm
  • 4 boulons de la rotule inférieure : 80 Nm
  • Écrou de la rotule de triangle : 140 Nm


Et pour finir une pensée, pour ce brave gars tombé (plusieurs fois) au combat : M. l’extracteur.


C’est terminé (à moins qu’il vous reste l’autre coté à faire !).
Dans l’ensemble, il n’y a rien de compliqué, pas de piège, il faut juste un peu de force pour extraire les rotules.

Si vous avez fait attention à la qualité des pièces et apporté du soin (et le bon couple !) au remontage, vous pouvez repartir sereinement pour quelques années (au moins une vingtaine !) et plusieurs centaines de milliers de kms !

Bien que un peu moins sensible, pensez à contrôler et/ou changer la rotule, au niveau du triangle supérieur.


[EDIT] :
J’ai reçu mes boulons, bien après le montage et les photos de ce tutos, voici donc les images mise à jour.

J’ai monté 8 nouveaux boulons 9010510406
Serrés à 80 Nm avec de la Loctite (frein filet).

1 Comment

  1. parfait rien d’autre a rajouté ha si une aisin a fabriqué des rotules pour toyota kzj et kdj bonne qualités origine commercialise chez toy jaune 100 euro l’unité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *