Si comme nous vous prévoyez de pouvoir dormir à l’intérieur de votre véhicule, vous aurez remarqué que poser des isolants aux vitres est une nécessité.

D’abord, cela permet de protéger de la lumière du jour, ensuite cela offre une certaine intimité non négligeable surtout lorsqu’il nous arrive de dormir dans des endroits où ne nous sommes pas seuls. Enfin, et pour nous cela a été l’élément déclencheur, cela isole un minimum du froid et permet d’éviter au maximum la condensation sur les vitres quand on se réveille au petit matin.

Après avoir regardé les prix exorbitants sur internet pour acheter ces kits d’isolants, nous avons décidé de les fabriquer nous même. Ainsi, nous étions sûrs de pouvoir faire du sur-mesure.

Première étape : Prendre les mesures

Nous avons 10 surfaces vitrées à recouvrir. Pour effectuer les mesures nous nous sommes d’abord équipés de cartons pour réaliser les patrons. Et puis nous nous sommes vite rendu compte que c’était trop rigide et peu pratique. En cherchant quelque chose de plus fin comme du papier, nous avons finalement trouvé notre bonheur avec de simples sacs en craft pour les déchets verts. Et c’est parfait ! On plaque la feuille sur la vitre et on trace au crayon les contours. On passe ensuite à la découte des patrons.

Etape 2 : La découpe des isolants

Pour être sûr de couper au plus juste, nous fixons les patrons sur l’isolant avec du scotch et passons à la découpe. Pour la matière isolante, nous avons acheté un rouleau de 8m x 0.7m (épaisseur 6mm) d’isolant pour porte de garage pour moins de 20€ en magasin de bricolage.

Et au moment de tester nos mesures sur les vitres, c’est parfait !

Etape 3 : Découper le tissu

Pour rendre notre intérieur agréable, nous avons opté pour un tissu sympa avec des motifs floraux et exotiques dans des couleurs sombres mais lumineuses. Nous avons acheté un tissu 100% coton bio. Léger et facile à coller.

Avec nos morceaux d’isolants à la bonne taille , c’est facile de découper le tissu au centimètre près !

Il suffit de s’équiper d’une bonne paire de ciseaux de couture et d’une règle pour aider à la découpe de grandes lignes droites.

Etape 4 : Coller le tissu

Si comme nous, vous n’êtes pas équipés de machine à coudre ou de talents pour la couture, optez pour la colle. Pour avoir quelque chose qui fixe bien sans faire de pâté ou traverser le tissu, nous avons appliqué de la colle néoprène au pinceau. La technique : badigeonner sur l’isolant et sur le tissu, attendre quelques minutes que ça sèche puis assembler les deux en marouflant. 24h après c’est sec. Pour éviter l’effet froissé, nous avons repassé le tissu avant de passer à l’étape du collage.

Etape 5 : Les finitions

Pour finaliser la fixation du tissu avec l’isolant, nous avons ajouté une sorte de masking tape sur tous les contours. C’est en fait une bande de tissu autocollante large d’1,5 cm (un reste d’isolant pour faisceau moteur !) qui permet de verrouiller l’ensemble. Une étape qu’il faut faire calmement car les angles sont assez compliqués à faire. Une bande plus large nous aurait sûrement faciliter la tâche.

Etape 6 : Fixer les isolants

Nos isolants étant fins prêts, il ne reste plus qu’à les fixer sur les vitres. Pour cela nous avons opté pour deux solutions :

  • Des ventouses pour les fenêtres “amovibles” (vitres avant & arrière côté passager et conducteur et pare-brise avant)
  • et du velcro pour les ouvertures fixes (custodes, petites vitres arrières et coffre).

Nous savons que les ventouses ont tendance à mal vieillir dans le temps, c’est pourquoi nous testons deux systèmes de fixation.

Pour faire les trous pour passer les ventouses, nous avons opté pour un système d’œillets réalisés avec un kit de pinces à œillets. C’est très rapide et simple d’utilisation. Nous avons acheté un lot de petites ventouses sur internet pour moins de 7€.

Et voilà le résultat !!

La liste du matériel :

  • Rouleau d’isolant: 17€ (pour 8m)
  • 4m2 de tissu : 25€
  • Kit œillets avec les outils : 15 €
  • 50 ventouses : 7,99 €
  • Velcro : 7,99 € (pour 5m)
  • Bande autocollante : 7,99 €
  • Colle néoprène

Soit 80,97€ pour faire son kit d’isolants soi-même contre les 300€ minimum en neuf.

3 Comments

  1. Bonjour, Interessant utile instructif votre blog, voire tres. Pour la fixation de ces isolants, finalement vous preferez ventouses ou velcro ?

    1. Merci 🙂

      Nous préférons le velcro car plus efficace que les ventouses.
      Les ventouses vont perdre en efficacité par forte chaleur (ramollir) ou par grand froid (elles durcissent), les velcro eux restent efficaces.
      Par contre on ne peut pas mettre de velcro sur les vitres mobiles, ni sur le pare-brise …

      On conserve donc les deux solutions.

  2. Bonjour.
    Excellente idée votre blog !
    Il va nous aider à aménager et entretenir notre KZJ95 à moindre coût et à être autonome.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *